Anaska à Coeur Ouvert

Anaska Tout Simplement

Archive pour février, 2007

Son enfant , son amour…

Posté : 28 février, 2007 @ 8:52 dans De l'Amour à la Haine, Non classé | 13 commentaires »

 

Son enfant , son amour... dans De l'Amour à la Haine 434728ob5

 

Le regard dans le vide , le regard dans le néant

Sa tête a laché prise, elle viens de perdre son enfant

Ce petit être si fragile , son petit bout de  quatre ans

On a enteré une partie de son âme de son coeur 

Sa douleur  lui vrille chaque parcelle de son corps

Elle n’accepte pas son absence et sa mort

Elle qui la veillait chaque    jour ,chaque nuit, depuis sa maladie

Ne trouve plus le sommeil , n’a plus aucune envie , depuis cette leucémie

La vie continue malgré tout  ,pour sa fille et son mari

On lui demande de se relever et de se battre pour eux aussi

Mais elle ne trouve pas la force, et sombre dans la déprèssion

  &  délaisse  , sa famille  qui se retrouve à l’abandon

Sa déchirure est profonde , ses sanglots coulent sans cesse

Plus rien n’a d’importance , plus rien ne l’intérresse

Alors on l’émmène se  soigner en thérapie , en psychiatrie

Y restera un an à parler à surmonter sa peine, sans parents ni amis

Quand elle rentre enfin, elle trouve la porte close

Son époux a refait sa vie, vers une existence plus rose

Désormais elle n’a plus rien qui ne puisse la retenir

Se jette du haut d’un pont , pour enfin en finir.

                                        Anaska

roses028fa8 dans Non classé

L’enfant du soleil

Posté : 27 février, 2007 @ 8:12 dans De l'Amour à la Haine, Non classé | 6 commentaires »


L'enfant du soleil dans De l'Amour à la Haine 8204665hl8


Il est né d’une mère française et d’un père algérien

A l’école on le traite de « beur » de vaurien

A dix à peine il se bat contre les plus grands

Car entre eux les enfants sont méchants

Il est seul et ne se sent pas à sa place

Partagé entre deux monde , deux races

Comment est dont ce lointain pays , si beau si fier?

Le verra -t’il un jour , foulera t’il cette terre?

Dans sa chambre, sur son lit , il en réve

D’une vie de voyages , d’amour et de tréves

Une vie de tolérance , et des jours de soleil.

Anaska



L’espoir & l’amour conjugué

Posté : 27 février, 2007 @ 3:32 dans Espoir , Non classé | 4 commentaires »

L'espoir & l'amour conjugué dans Espoir  505653tu8

 

Assis devant sa cheminée , il réfléchit

A son bonheur enfui , il est anéanti

Tant d’années d’amour disparaissent en fumée

Il n’a rien vu venir , il l’a toujours aimée

Comment annoncé aux enfants que leurs mére est partie?

Comment leur dire que c’est pour un autre que lui?

Sa déchirure est profonde , dans  sa tête , dans son coeur

Pour lui elle à toujours été là , son amour , son âme soeur

Elle s’est détachée doucement

Comme une corde rongée par le temps

Aujourd’hui il doit faire face

Essayer de combattre , retrouver sa trace

La reconquérir , modifier son avenir

Pour ensemble rebâtir un empire

Le voudra- t’elle vraiment?

L’aimera- t’elle comme avant?

Ces questions le hante sans cesse , sans fin

Déterminé , l’espoir le pousse à aller plus loin

La rage au ventre il s’en ira vers demain.

                                Anaska

La petite fille , la petite fleur , la petite fée

Posté : 24 février, 2007 @ 8:24 dans De l'Amour à la Haine, Non classé | 8 commentaires »

Venue au monde par erreur, par accident

Elle grandissait sans l’amour d’un de ses parents

Sa mère lui reprochée sans cesse d’être née

Car pour elle , elle se voyait déformée

Son apparence avait plus d’importance qu’un bébé

Heureusement que son père l’adorait

Pour lui c’ était sa petite fleur unique ,sa petite fée »

Mais le destin en à été boulversé

Par la mort de celui qu’elle chérissait

La voilà seule  , déséspérée et perdue

Se retrouve à vivre dans la rue

Sans argent,  sans travail et mineure

Elle fait la connaissance d’un deeleur

A seize ans à peine , elle  le croit son sauveur

Bien vite il l’entraine dans son monde

Dans la drogue et l’alcool, elle succombe

Un jour elle arrive sur le trottoir

Alors commence l’enfer , le trou noir!

La misére morale , la solitude , la souffrance

Sa vie est un cauchemard, elle cherche la délivrance

Et meure d’overdose un matin de printemps

La petite fille , la petite fleur, la petite fée

Celle que  sa mére n’a jamais aimée

                                         Anaska       La petite fille , la petite fleur , la petite fée dans De l'Amour à la Haine 10486377pti1

Les Petits soldats

Posté : 21 février, 2007 @ 6:49 dans La Maltraitance, Non classé | 6 commentaires »

 

Photo de Anaska a coeur ouvert.

On les a recrutés ou kidnapés

A partir de dix ans ou à peine plus agés

Pour en faire des soldats , des machines à tuer

Dans des camps militaires on les a entrainés

Ces enfants de la guerre , ces enfants maltraités

De le chair à canons pour prétendre à la paix

Ils sautent en premiéres lignes dans leurs champs minés

Esclaves sexuels de ces monstres assoiffés

Je dénonce cette violence , mais qui pourrais -je arréter?

Dans ce monde d’injustice ou l’on ne peu que crier!

Devant tant d’horreurs, tant de cruautés!

 

                                           Anaska

La Clocharde au grand coeur

Posté : 17 février, 2007 @ 10:49 dans De l'Amour à la Haine, Non classé | 4 commentaires »

La Clocharde au grand coeur dans De l'Amour à la Haine 493428wd4

On enterre la clocharde au grand coeur,

Devant le cercueil ni enfants ,ni frères ni soeurs

Sa famille la laissée tomber depuis de longues années

Ils n’ont pas supporté sa vie, son caractére bien trempé !

Son penchant pour l’alcool , ses paroles bien placées

On fait d’elle une paria , une femme qui dérange

Pourtant sa gentillesse et sa douceur avaient celles d’un ange

Toujours là à tendre la main pour les autres à son propre détriment

Cette femme qui c’est toujours battue , a finie seule dans le tourment

Le menton et la tête haute , un regard de défis dans les yeux

N’a jamais baissé les bras est a toujours eu foi en Dieu

Comment peu -t’on abandonner sa mére?

Comment peu- t’on la laisser dans la misére?

Sous pretexe que l’on  n’est pas du même avis et que l’on a honte d’elle!

La voilà aujourd’hui enterrée dans cette stelle

Devant la tombe ses amis de fortune

Qui pour eux elle décrochait la lune

Agenouillés lui rendent un dernier hommage , une dernière priére

Pour la clocharde au grand coeur à qui l’on jettait la pierre…


Anaska514030jw3 dans Non classéLa vie est perdue contre la mort , mais la mémoire gagne son combat contre le néant…


L’ange de la mort , l’ange de la vie…

Posté : 15 février, 2007 @ 8:35 dans Poéme de L'autre Rive | 10 commentaires »

L'ange de la mort , l'ange de la vie... dans Poéme de L'autre Rive 466699wj9

 

Il était allongé dans ce lit

Attendant le dernier instant de sa vie

Las et fatigué par une trop longue exsistence

Souvent torturé par trop de souffrance

Sa longue maladie trainait en longueur

Pour ce vieil homme qui n’avait plus peur

Il sentait déjà sa présence, dans son âme , dans son coeur

Inconsciemment il l’appelait  vers lui

Priant le seigneur pour une paix infinie

Bientôt l’ange serait là prés de lui

Il le suivrait dans ce monde merveilleux

Ou enfin il serait heureux

Guettant ainsi sa mort, les minutes s’égrénaient

Un sentiment de paix lentement l’envahissait

A ses côtés l’ange de la mort le regardait

Lui parlant doucement afin de le préparer

Vers ce fabuleux voyage  d’amour et de lumière

Pour enfin exaucer toutes ses priéres.

                                  Anaska

La porte ouverte

Posté : 14 février, 2007 @ 8:34 dans Poéme de L'autre Rive | 10 commentaires »

La porte ouverte dans Poéme de L'autre Rive 488747gx2

 

 La porte était ouverte alors je suis entrée

Dans un monde de ténébres, par une nuit glacée

J’ai lutté vers la lumiére et les jours d’été

Ma vie est entre deux monde depuis que je suis née

Un monde terrestre avec une vie bien rangée

Et un monde dans l’eau-delà avec des sphéres de beautés

Mon but est d’atteindre la grande spiritualité

Encore beaucoup d’épreuves et de continuités!

                             Anaska

 

 

Le Shaman

Posté : 13 février, 2007 @ 10:05 dans Poéme de L'autre Rive | 2 commentaires »

Aujourd’hui se prépare le rituel des morts

Pour ce shaman qui soigne les âmes et les corps

Une fumication d’herbes et d’épices

Envahissent l’espace du lieu propice

Sa voix s’élève dans un chant guttural

Pour appeler le grand esprit final

Guider aussi l’âme du défunt

Il rentre en transe jusqu’au matin

Vagabonde dans des territoires inconnus

Pour lui le temps n’exisiste plus

Il reviendra fourbu mais vainqueur

Pour donner les derniers sacrements et tous les honneurs.


Anaska Le Shaman dans Poéme de L'autre Rive 470777ih1

Drames d’une vie

Posté : 5 février, 2007 @ 8:13 dans Espoir | 4 commentaires »

Drames d'une vie dans Espoir  457688iu5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C‘est l’histoire d’une belle femme

Qui  n’a eu que des drames

Violentée et abusée par son pére

Trahie et haie par sa mére

Elle a du se battre pour surmonter cet enfer

S’occuper à élever ses jeunes fréres

Pour finir seule dans la misére

A travailler pour un trés bas salaire

Aujourd’hui encore elle est bafouée

Par un mari qui ne l’a pas vraiment aimé

Elle est au bord du gouffre

Sans parents ni amis elle souffre

Je voudrai l’aider mais je me sens impuissante

Devant tant d’injustice et tant de violence

Je ne peu que la réconfortée et la pousser à survivre

Pour sortir de cet impasse ,il lui faudra me suivre

Plus jamais rester à terre!

Relever le menton d’un air fiér

Croire en un lendemain nouveau

Eloigner à jamais tous ces maudit fardeaux!

Pour voir enfin ce jour comme un cadeau.

Anaska

                                                            

12
 

Relis-moi... |
Projetbd |
Lo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Scrapbooking
| niniablog
| Univers et Créations