Anaska à Coeur Ouvert

Anaska Tout Simplement

Archive pour la catégorie 'De l’Amour à la Haine'

L’archéologue

Posté : 7 août, 2018 @ 5:25 dans De l'Amour à la Haine | Pas de commentaires »

giphygiphyL'archéologue dans De l'Amour à la Haine giphy

 

Partie dans ce pays lointain pour voyager

Elle était tombé sous le charme de cette contrée

Sa vie d’archéologue l’amenée toujours plus loin

Au détour d’une route , d’un nouveau chemin

Sur ces lieux de vestiges , elle l’a rencontrée

Tout de suite ils se sont détesté

Lui  , fier et arrogant devant son peuple aimé

Elle  avec son caractère franc et déterminé

Travailler ensemble fût difficile et éprouvant

Dans des lieux hostile , parfois déroutant

Il lui à fait comprendre qu’elle n ‘était pas à sa place

Demandé à ce qu’un homme la remplace

Car ici les femmes ne commande pas

Seules dit-il pour préparer les repas

C’était bien mal la connaître

Elle l’as mis au défi de terminer ses travaux

Sans son aide , elle à hissé son drapeau

Dans le désert sous un soleil de plomb

Travaillé sans relâche pour se faire un nom

Son courage et sa détermination

Lui a voulue le respect et le pardon

Son regard  sur elle à changé

Comme une marque d’un certain respect

Dans  ses appartement il l’as invité

Pour chercher à comprendre ses priorités

Pourquoi une femme pouvait vivre de ses passions

Loin de sa terre , de sa maison

La liberté , le choix de partir ou me porte le vent

Vivre chaque instant des moments différents

A t’elle répondue  , je suis ainsi

Les mois ont passés , ils se sont rapprochés

Comme un aimant avec deux polarités

Leurs amour est devenus de plus en plus grand

Malgré leurs origine , leurs tempérament

La vie les à conduit vers un nouveau destin

Comme on prends une route sereine et sans fin

f5e4f3fa

Anaska

 

Comment te pardonner…

Posté : 19 novembre, 2017 @ 7:38 dans Chansons | 2 commentaires »

Image du Blog zezete2.centerblog.net

 

 

Longtemps lorsque je n’étais qu’une enfant

J’ai cherché l’amour d’une maman

Cherchant dans ses gestes , dans ses yeux

Un regard tendre  amoureux

Je ne comprenais pas pourquoi

Elle me repoussait parfois

 

Mais comment te pardonner ?

Effacer mon passé

Je l ignore encore

Car ma  raison le déplore

 

Ses injures & ses coups

M’ont fais si mal , je l’avoue

Se sentir sale et humiliée

Comme l’ aurait étai une prostituée

Mon âme est à jamais meurtrie

Mes  peurs sont à jamais enfouies

 

Mais comment te pardonnée ?

Effacer mon passé

Je l’ignore encore

Car ma raison le déplore

 

Les années ont passées

Jamais tu n’ as regrettée

J’ai grandis dans l’ombre de ton esprit

Ne sachant quoi faire de ma vie

Ni savoir qui j’étais , pourquoi j’existai

Sans maman à aimer

 

Mais comment te pardonnée ?

Effacé mon passé

Je l’ignore encore

Ma raison le déplore

 

Aujourd’hui j’ai bâtie des murs si hauts

Que seul savent les oiseaux

En survolant ses images  confinées

Que mon cœur doucement à ancré

Certaines fois  ma mémoire me rappelle

Que sans amour il n ‘y a pas d’ailes

 

Mais comment te pardonnée ?

Effacé mon passé

Je l’ignore encore

Car ma raison le déplore

 

Demain oui où un jour certain

Je reviendrai vers toi enfin

Pour peu être libérer ce chagrin

Qui  ronge mes souvenirs

De  ces images qui me font souffrir

Afin de ne pas en mourir

 

Pour ma nièce

Anaska

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Source : zezete2.centerblog.net sur centerblog.

Ma Lumiére

Posté : 8 novembre, 2017 @ 12:21 dans Chansons | Pas de commentaires »

images

Avant toi ma vie n’avait plus de sens

Tant de fois je suis resté sans réponses

Mon cœur était tombé dans l’oubli

Dans un étau il était réduit

 

Refrain :

Ton sourire à généré la lumiére

Il s’est posé comme un rayon sur terre

Je l’ai sentis entré en moi

Comme un cadeau que l’on reçoit

 

Je n’éprouvais plus aucun sentiments

L’ histoire d’un amour déchu d’un roman

J’étais devenu une coquille vide d’émotions

Sans pouvoir accepté les pardons

 

    Refrain:

 

Ton sourire à généré la lumiére

Il s’est posé comme un rayon sur terre

Je l’ai sentis entré en moi

Comme un cadeaux que l’on reçoit

 

Je ne veux plus vivre dans les ténèbres

Je veux être celui qui se lève

Pour à nouveaux chanté l’espoir

Chassé cette peine et désespoir

 

 Refrain:

Ton sourire à généré la lumière

Il s’est posé comme u rayon sur terre

Je l’ai sentis entré en moi

Comme un cadeaux que l’on reçoit

 

Mon cœur va retrouvé son chemin

Vers un amour libre et sans fin

Grâce à toi , ma vie , mon destin

Mon étoile dans la nuit de demain

 

Anaska

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon amour de..vampire

Posté : 7 septembre, 2017 @ 5:32 dans De l'Amour à la Haine | Pas de commentaires »

5e414a3f037fe6426ef7d60320da38ed--vampire-pics-vampire-dracula

Arrivée d’une lointaine contrée peuplée de créature mystique

Elle avait décidée de travailler tout ce qui était magique

Les mots , les mantras , les sorts , faisaient partie de sa vie

Déjà enfants ses dons naissants lui parcourait l’esprit

Sa mère médium pratiquer la magie

Aidant à tour de rôle les vivants & les âmes perdues

Parcourant la terre , le ciel , la nuit venue

La sorcellerie l’attirait davantage

Lisait dans sa boule toute sorte de présage

Amoureuse d’un homme  qui la fascinait

Un filtre d’amour , elle avait préparée

Afin d’être sûr qu’il pourrait l’aimer

Ne sachant pas que derrière se visage de cire

Se cacher un des plus vieux et dangereux vampire

Il attendait patiemment sa  proie

Pour faire d’elle se qui le tenait en émoi

Car depuis de longues années il attendait son « élue »

Pour faire d’elle sa reine , le moment voulue

Buvant le filtre qu’elle lui avait péparée

Doucement son corps s’alanguissait

Il lui dit que bientôt sa vie serai riche de pouvoir

D’instant inoubliable , de vie facile dans le noir

De rapidité à la vitesse de la lumiére

De passion sans faille comme un être qu’on éclaire

Trés surprise mais facinée , elle se laissa facilement emporter

Il se pencha délicatement au creux de son cou denudé

Afin de la mordre doucement sans forcé

Son coeur se mis à battre beaucoup plus vite

Comme un chamboulement devenu critique

Petit à petit , elle pris conscience de son nouvel avenir

Le fait que jamais plus elle ne pourrai mourrir

Son chemin était de nouveau tracé dans l’infini

En devenant la nouvelle reine de la nuit…

Anaska

 

 

 

 

Je ne t’aime plus…

Posté : 4 septembre, 2017 @ 6:41 dans De l'Amour à la Haine | Pas de commentaires »

 

 

ozn91mvk

Ce matin je me suis réveillée la tête remplie de pensée

Comme sortant  d’un long sommeil finalement épuisée

Aujourd’hui c’est une évidence , je ne t’aime plus

Mon cœur  est libre  il ne souffre plus

De tes manigances de tes frasques éperdues

De longues années à rêver  d’un amour absolus

Impossible , pourtant je l’ai crue

J’ai vécu avec toi des instants inoubliables

Pensant toujours que l’ont seraient inséparable

Les années ont passées , ton regard à changé

Les émotions d’antan se sont envolées

J’y croyais tellement fort , que je me suis perdue

Tes remarques sur mon corps m’ont plus que déçue

Tu as toujours pensé que jamais je ne m’éloignerai

Que mon amour était tellement fort , que c’était gagné

Cet amour comme une corde , lentement c’est usé

Nos deux cœurs seront à jamais séparés

Aujourd’hui c’est une évidence je ne t’aime plus

Finis les silences , les espoirs  défendus

Je veux vivre un amour infinis

Ou le partage régnera sur ma vie

Se sentir vivante comme au premier jour

Se sentir capable d’aimer sans détour

Je te souhaite des lendemains faits de promesses

D’éloigner en  toi cette lourde tristesse

Lorsque tu auras compris pourquoi c’est finis

Pourquoi cet amour c’est détruis

Tu t’apercevra que je suis à jamais , ton amie

Anaska

 

?????????????

Ce texte reste une histoire inventée

 

Un seul coeur

Posté : 10 juillet, 2017 @ 7:43 dans De l'Amour à la Haine | Pas de commentaires »

 

 

848560aa1

 

Depuis des décennies il partager sa vie
Soit ils étaient sur terre , soit dans la lumière
Ils avaient jurés de s’aimer pour l’éternité
Savourant chaque instant de leurs vie année par année
Pour eux le temps n’existait plus car ils étaient liés
A travers le temps et les âges leurs amour s’intensifiè
Elle parfois à vieillir seule sur terre , en l’attendant
Lui mort trop jeune à la guerre Français -Allemands
Ou bien d’autre vies parfois s’entremêlant
Aujourd’hui encore il est là à l’attendre dans l’eau delà
Cherchant en vain comment l’atteindre ici bas
Alors il l’attends de la voir dés que la nuit tombe
La il retrouve , son âme sœur , sa vie , son ombre
Les minutes , les secondes , passent à une vitesse folle
Comme un semblant de vie qui s’étiole
Cherchant à se raccrocher jusqu’au petit matin
Ils rentreront épuisés , mais serins
D’avoir était des amants comblés de bonheur
Un seul amour , une seule âme , un seul cœur…
Anaska
 
 

Un monde sans elle

Posté : 2 mars, 2016 @ 6:03 dans De l'Amour à la Haine | Pas de commentaires »

 

un homme pleure

 

Aujourd’hui je ne vis plus je survis , 

Depuis le jour ou tu et partie

J’aurai voulus mourir avec toi

N’être plus jamais loin de tes bras

Mais comment faire ici bas?

Mon âme te cherche à travers le temps

Ton amour me manque infiniment

Ce temps qui passe , sans ton regard bleu dans le mien

Ma tête , mon cœur , noyé dans ce trop grand chagrin

Tu me disait de ne jamais renoncer , continuer mon chemin

Car dans l’amour il n y a pas de  fin ,

Qu’espérer et  y croire nous rendent plus fort

Que les sentiments survivent au delà de  la mort  

Je dois me battre pour nos enfants

Laisser la trace de leurs maman

Si courageuse et belle malgré la maladie

Gardé cette merveilleuse image ou tu souris

Allongée sur le sable dans ce coin de paradis

Gravé à jamais dans mon esprit

Anaska 

 

Liberté !

Posté : 16 novembre, 2015 @ 6:54 dans De l'Amour à la Haine, Non classé | Pas de commentaires »

 

Résultat de recherche d'images pour "image de drapeaux francais"

Liberté ,

Je suis comme le vent , libre comme l’air

Combattant le néant , combattant la misère

D ‘arrache pieds je soulève mon droit d’expression ,

Contre toute ces ordures et cette pollution

Je n’ai pas peur de mourir , car cette vie n’est qu’éphémère

Quand bien même je devrai , je ne saurai me taire

Contre toutes ses injustices , cette haine , cette colère

Le monde pars à la dérive dans une mer de sang

Comme toujours on choisit des tas d’innocents

Qui paie pour une soi -disant justice par des mécréants

Mes larmes de tristesse parcours mon visage

Mes poings se ferment devant tellement de rage

Mais que pourrai je faire à pars le hurler !!

Prier ne m’apaise même pas , car l empathie me tiens en émoi

J’aimerai pouvoir sauver toutes ces âmes apeurées

Afin de voir à nouveau le soleil se lever

Sur une terre , nouvelle faite d’amour et de paix .

Anaska

 

Enfance pardonnée

Posté : 7 juin, 2015 @ 7:04 dans De l'Amour à la Haine | Pas de commentaires »

 

Enfance pardonnée dans De l'Amour à la Haine mere_fille

Lorsque  elle était une petite fille

Sa mère était comme un joyaux qui brille

Rien ne pouvait la remplacer

Pas même le plus beaux de ses jouets

Puis et arrivés sa petite sœur

Là elle  n’avais plus le droit a l’erreur

Ses bêtises ,  ses mensonges  devenaient les siens

Comme un fardeau , pensant un meilleur lendemain

Les années ont passées sous la maltraitance et les injures

Qui ont fait d’elle une jeune fille trop mature

Chassés de la maison familiale à quinze ans à peine

Le cœur remplis de haine

Ne comprenant pas pourquoi on avait cesser de l’aimer

Alors que pour elle, ses parents étaient sa moitié

Elle a construit sa vie de son côté sans jamais oublié

A construit sa propre famille

Adorée chaque instants de bonheur auprès de ses filles

Les années se sont écoulées , emportant avec elles les souvenirs délavés

Comme un morceaux de temps que l’ont aurait effacé

Ses parents sont devenus très âgés

Leurs enfants dans la France un peu dispersés

Les voici seuls et presque démunies

Devant la solitudes & la maladie

Pour elle se sont toujours sa famille

Malgré ses doutes et ses rancœurs du passé

Elle oubliera combien elle à souffert

Eloignera d’elle ce qui fit son enfer

Car à ce jour cela reste sa mère

Qu’elle aime par dessus tout , au delà de son caractère

Anaska

 

 

 

 

 

Le chat & la souris

Posté : 3 février, 2015 @ 5:36 dans De l'Amour à la Haine | Pas de commentaires »

AVEC LA SOURIS

 

Avec ta copine tu vis l’enfer chaque jours

Maladive , possessive par amour

 Tu ne trouve pas de solution 

Pour échapper à ta prison

 

Avec moi tu joue au chat et a la souris

Méfie toi , tu va finir comme dans Tom & Jerry

La plus part du temps aplatis

A vouloir lancer des défis

 

Tu éprouve pour elle de la pitié

Tu cherche ailleurs de l’amitié

Pour échapper ton quotidien

Tu fuis vers d’autre destins

 

Avec moi tu joue au chat et à la souris

Méfie toi , tu va finir comme dans Ton & Jerry

La plupart du temps aplatis

A vouloir lancer des défis

 

Tu cache ton mal être sous tes sourires

Certaines vérités qui font souffrir

Ton humour toujours en avant

Comme un bouclier d’antan

 

Avec moi tu joue au chat et à la souris

Méfie toi , tu va finir comme dans Tom & Jerry

La plupart du temps aplatis

A vouloir lancer des défis

 

Tu aimerai pouvoir rencontrer

Celle qui saurai t’aimer

Celle qui te ferai rêver

Tout en étant ta moitié

 

Avec moi tu joue au chat et à la souris

Méfie toi , tu va finir comme dans Tom & Jerry

La plupart du temps aplatis

A vouloir lancer des défis

 

Elle te pousse quelque fois à la déprime

Sans le savoir elle t’arrime

S’accroche comme à un rocher

De peur de perdre son aimé

 

Avec moi tu joue au chat et à la souris

Méfie toi , tu va finir comme dans Tom & Jerry

La plupart du temps aplatis

A vouloir lancer des défis

 

Il te faudra  du courage

Pour la sortir de ton sillage

Ta gentillesse  deviens ta faiblesse

Pour la faire changer d’adresse

Bonne chance pour le reste…

 

Anaska

 

12345
 

Relis-moi... |
Projetbd |
Lo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Scrapbooking
| niniablog
| Univers et Créations