Anaska à Coeur Ouvert

Anaska Tout Simplement

Fatal accident

Classé dans : Non classé,Poéme de L'autre Rive — 7 juillet, 2012 @ 12:26

 

 

 

Quand je partirai... dans Non classé xndeavenementzk9

 

Pars une belle journée ensoleillée de vacances

Mon amie est moi rentrions en france

Les routes étaient dégagées et fluides

A la sortie d’un village nous roulions tranquilles

Quand un chauffard à motié ivre , ne nous à pas vu

Nous  a percuté et propulser dans un talus

J’ai sentis mon cou craqué , puis plus rien

Une sensation d’ étouffement m’as soudainement envahis

Comme si tout mon corps s’etait alourdit

Puis une étrange et vive lumiére m’ai apparu

Dans un magnifique tunel je me suis perdu

Que m’arrivait-il donc  ? j’avancer pas a pas

Sans aucune peur l’espris libre de tout tracas

Puis je suis retombé étrangement , j’ai ouvert les yeux

Et là j’ai vue tout mon corps ensanglanté

Je suis là  criais-je , je suis là !!

Elle ne m’entendait pas , je hurlais à plein poumon

En vain ! est -ce sa la mort?  je  croyais perdre la raison !

Que vais-je devenir si elle ne me voit pas ?

Plus jamais je ne pourrai la prendre dans mes bras

Une lourde angoisse  me tiens depuis ce jour

Cet accident   fatal  qui m’as pris mon amour…

Anaska

 

Et si demain tout s’arrêtait…

Classé dans : Non classé — 2 avril, 2011 @ 2:19

 Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Si demain tout s’arrêtait ,

La vie ailleurs continuerai

Dans le ciel alors je serai

Pour ne plus vivre qu’à moitié

Cette vie  qui n’en finis jamais

Ou l’enfer d’y vivre et mon quotidien

Se lever chaque jours ne sers à rien

Qu’à travailler pour survivre, ceci est mon chemin

Être qu’une façade cela va un temps

Pour évité aux autres tout sentiments

Se dévoilé n ‘est pas mon tempérament

Alors je fais face en me cachant au mieux

Partir pour moi serai idéal

Sans regrets sur cette terre où je me sens mal

Ne plus avoir l’ impression de ne pas être à sa place

Ne plus avoir l’ impression que mon coeur se glace

Vivre dans  l’au-delà , voilà mon élément

Là ou est ma vie reprendrait sans tourment

Comment faire pour y arriver?

On me dit qu’il ne faut pas se suicider!

Que votre âme ne monte qu’a moitié..

Je pense que tout est question de volonté

Car l’espoir est  en moi , celui d être aimé

Dans l’amour absolus , l’amour inconditionnel

Celui qui vous porte et vous donne des ailes…

Anaska

Au fond de l’eau

Classé dans : Espoir — 21 mars, 2011 @ 12:20

Fonds d'écran Fantasy et Science Fiction Sirènes Mermaid

 

 

Au fond de l’eau , elle se sentait attirée

Portée par les courants elle se  laissée dériver

Le cœur vide de toutes rancunes

Lavée et noyer par le blanc de l’écume

Elle avait décider de repartir voyager

Libre d’aller vivre à son grés

La vie ne s’arrêterais pas là

Ses combats , ses opinions ne s’éteindraient pas

Sa force intérieure luttait ici bas

De nouveaux elle nagerait au bord des rives

Là ou le soleil vous rend plus vive

L’espoir d’un jour nouveau  la rendait pensive

Plus jamais son esprit ne se polluerait , pour la rendre agressive

Le bleu de l’océan , de l’horizon est si beau

Comme une peau neuve , elle s’en fera un manteau

Pour recevoir une vie nouvelle en elle , un cadeau

 

Anaska

 

Le temps…

Classé dans : De l'Amour à la Haine — 19 mars, 2011 @ 7:17

                                                                    

Le Temps.....

 Le temps a passé si vite

Quelque mois et déjà tu me quitte

Moi qui croyais en une histoire éternelle

Comme celle qui ne s’éteint que

lorsque tu monte au ciel

Encore une fois j’avais tord

Suis-je maudite par des sorts?

Notre amour était si grand

Du moins je l’ai crue , comme une enfant

Aujourd’hui je ne crois plus en rien

Juste que d’ être seule cela et mon destin

On étaient tellement bien…

Que forcément j’aurai du le  sentir de loin

A quoi cela sert t-il d être médium???

Pas à même se protégée en somme !

La vie est terne et cruelle

Elle vous reprends tout à la pelle

Sans aucun remord

Vous laisse à moitié mort

Jamais je n ‘aurai du baisser ma garde

Être amoureuse vous  rend hagarde

Je vais de nouveau empierrer mon coeur

Afin de ne souffrir d’aucune douleurs

Juste laisser le temps au temps

Celui qui m’a volé ma vie doucement…

Anaska

Dans un abîme

Classé dans : De l'Amour à la Haine,Non classé — 21 janvier, 2011 @ 2:43

http://joliscoeurs.j.o.pic.centerblog.net/hjnsx22d.gif
http://feeclochette26.f.e.pic.centerblog.net/i4ylag1q.gif

b] Depuis des années son coeur avait glissé

dans un abîme

Emportant avec lui ses désirs d’amours en prime

Le temps avait désséchés tout ses doutes

& ses peurs

Comme si elle était venue sur terre par erreur

Oublié les sentiments , les émotions d’antan

Plus personne ne savait la toucher vraiment

Puis un jour , elle l’a rencontré

Ses yeux sur lui se sont posés

Un nouvel éclat en elle a brillé

Son âme doucement est montée

Comme une caresse ,une pensée ,

le soleil a pénétré

Lentement son coeur est remonté

De cet abîme ou il était prostré

Il a sus envolé ses craintes ancrées

De sa gentillesse , de sa bonté

Son esprit , envahis c’est noyé

Dans un océan d’amour il est retombé

Pour devenir sa femme , sa moitié

Elle qui n’y croyait plus , elle qui

n y pensé plus

A découvert un amour absolus

Grace à lui elle redevenue une autre femme

Qui a abandonné et jetter les armes

C’est enfin réveillée de ce silence ,

de ces années

Elle qui avait perdu toute envie ,

toute façon d’aimer

Anaska
http://nsa01.casimages.com/img/2008/03/30/0803301108322787164.gif

Le dernier jour de sa vie

Classé dans : Réalité — 17 janvier, 2011 @ 6:15

http://nsa01.casimages.com/img/2008/04/02/0804021111192820146.jpg

Il venait d’apprendre que ses jours étaient comptés

Que bientôt il rejoindrai à jamais l’èternitè

Il se sentirai à nouveaux libre dans ses pensées

Sans cette affreuse maladie qui le torturait

Ses idées depuis quelques temps n’étaient plus claires

Cette douleur lancinante lui faisait vivre un enfer

Les médecins lui avait découvert un cancer

Celui qui vous ronge la tête entiére

Alors doucement il c’est posé

Pour mettre de l ‘ordre dans ces idées

Tout prévoir pour son dernier voyage

Afin de ne laisser à ses proches qu’un mirage

Calculer dans les moindres détails son départ

Comme un homme qui ne laisse rien au hasard

Sa vie était terne et vierge de toute histoire d’amour

Oublié dèrrière lui les sentiments pour toujours

Pourquoi en est-il arrivé là? Il ignore

Son esprit c’est endormis en même temps que son corps

Le dernier jour de sa vie et proche , il ne ressent aucune peur

Attends avec impatience sa dernière heure

Celle qui le délivrera de toute ses douleurs

La haut dans le ciel , prés de la lumière il sera apaisé

Libéré de cette terre qu’il n’as pas aimé

Alors loin de lui sera…le dernier jour de sa vie

Anaska

Si prés de la lumière…

Classé dans : Non classé,Poéme de L'autre Rive — 7 janvier, 2011 @ 12:47

http://images2.hiboox.com/images/3807/el1lir1f.jpg

Si prés de moi et pourtant tu m’abandonne

Ton regard s’éteint , l’ heure du glas sonne

Pourquoi faut-il si que tu parte si loin

Comme si t’attendais un nouveau destin

Tu me l’as souvent répété que tu ne serai pas là pour
l’éternité

Que tu avais ta place là haut dans les cieux

Pour accomplir ta mission , aider les malheureux

Pourtant je ne m’ y fais pas ,de ne plus te serrer dans mes bras

Mon monde c’est écroulé , ma vie n’est plus qu’un abîme

Depuis je ne pense qu’a te revoir ,dans mes rêves infirmes

Là ou tu n’est pas c’est le désert torride

J’essaie de ne plus y penser , mais ce silence me rend fou

Je vais èssayer de prier à genoux

Afin de pouvoir me remettre debout

Continuer ma vie sans toi sera dure

Comme si j’entendais ta voix dans un murmure

Me disant la haut tout et beau tout t’est pure

Je serai là à guider tes pas au fur et à mesure

Car là ou je suis la lumière et éternelle

Regarde au fond de toi , tu sais qu’elle et belle.

Alors je vais y croire à ce monde nouveau

Attendre ce jour , apaiser mon fardeau

Avec l’espoir de pouvoir te retrouver bientôt

Anaska

 

 

 

L’ ange noir

Classé dans : Non classé,Poéme de L'autre Rive — 7 janvier, 2011 @ 11:12

http://images2.hiboox.com/images/3807/wkfqh2ez.jpg

Perdue dans les limbes du temps depuis des décennies

Elle avait oubliée ce que c’était la vie

Obéissant à un monde sombre et sans éclat

Trompant sans relache aux perspective de combats

Lasse de voir le monde se détruire

Lasse de son exsistence à tout maudire

Depuis quelque temps sa vision des choses avait changée

Comme si un ange de lumiére c’était arrèté

Sur sa conscience , sur sa beauté

Qu’elle cachée au fond de son âme

Afin de ne pas trahir ses compagnons d’armes

Cependant la machine était lancer

Comme une horloge qui ne pourra qu’avancer

Son temps dans les forces obscures était compté

Sa rédemption aller pouvoir commencer

Vers un nouveau soleil qu’elle allait adorer

Anaska

Larmes d’adieux

Classé dans : De l'Amour à la Haine — 3 novembre, 2010 @ 3:40

Larmes d'adieux dans De l'Amour à la Haine 18dfb9bb

Allongée ,elle laissait couler ses larmes de désespoir

Ne voulant voir personne pour gémir dans le noir

Sa belle histoire d’amour la laisse désabuser

Comme si son coeur plein d’amour c’était desséché

Son mari la trahis , humiliée  sa vie sans retrouve piétinée

Pour elle s’était l homme de sa vie, pour lui elle aurait tout donné

Avec lui pour vivre toute  une existence , une éternité

 Lui a préféré choisir son travail et se faire manipuler

Comme un pantin que l’ on aurait articulé

C’est comme sa que tout a commencer

Il n’a pas eu confiance en elle et l as insulter

La faisant passer pour la pire des prostituées

Alors qu’elle a passer son temps à l ‘aimer

Le soutenir , malgré le temps passé

Ayant un fort caractère elle va se relever

Lui montrant ainsi  qu’elle n’est pas que sa moitié

Pour elle  une page va être tournée

Reprendre le cours de sa vie & de nouveau espérer

Qu’un jour peu être elle trouvera celui qu’elle rêve

Pour un amour sans fin , un amour sans trêves

Anaska

 

p0vv13yc dans De l'Amour à la Haine

Le sourire de l’âme

Classé dans : Non classé — 30 août, 2010 @ 9:00

 Le sourire de l'âme dans Non classé

Elle avait se sourire que seuls ont les enfants

Celui qui vous reste dans les yeux constamment

Les yeux d’un bleu profond qui vous sonde l âme

A presque quatre-vingts ans , elle réfléchissait à sa vie

Celle-ci  était passait si vite ,comme un bonheur enfuis

De nombreux souvenirs parsemés sa mémoire

Qu’elle racontais à qui le voulait, le temps d’un soir

Elle c’était battue durant toute son existence

Pour faire  valoir l amour & la tolérance

Dans un monde égoïste ou règne la violence

Parcourue la terre à la recherche de la lumière

Afin que les hommes ne soient pas que poussières

Travaillant comme médecin sans frontières

Se donnant corps & âme à éviter des guerres

Aujourd’hui la voici lasse et fatiguée

Mais toujours ce sourire  dans ces yeux accrochés

Comme une madone que le temps aurait oublié..

Anaska

123456...14